Aujourd'hui, le 5 avril, le gouvernement Nord Coréen a lancé un missile dans l'espace dans le but de mettre un satellite en orbite. Ceci aurait coûté plus de 20 millions de $, ce qui semble ridicule quand l'on sait que la Corée du Nord a de la difficulté à nourrir ses habitants....

Pyongyan
Ici, le Leader Nord Coréen Kim Jong Il

Taro Aso (Premier Ministre Japonais) est arrivé à sa résidence officielle et a parlé publiquement de cet évènement, aujourd'hui à Tokyo, après que NHK aie annoncé le lancement du missile. Le gouvernement Japonais craint que le missile de Pyongyan soit un prétexte pour tester une arme nucléaire qui pourrait plus tard atteindre l'Alaska et le Japon, comme les évènements précédents en 2006, où Taepodong 2 avait été lancé et s'était détruit dans l'océan pacifique, à l'est du Japon. Les USA et le Japon sont tous les deux d'accords et accusent la Corée du Nord de vouloir faire passer ce lancement de missile comme innofensif, un représentant de la NASA américaine déclarant qu'aucun missile n'a été lancé aujourd'hui.

Taro Aso n'a pas fait demande que le missile qui passait au dessus de la région du Tohoku soit détruit par tir, puisque le missile ne représentait aucun danger pour le territoire Japonais.

"I have just given orders first to confirm safety, and to quickly gather and disseminate information," Prime Minister Taro Aso told reporters at a hastily prepared news conference minutes after the launch.(Tiré du Japan Times)

Le Japon a déjà banni plusieurs activités entre eux et la Corée du Nord, depuis le 13 avril 2008, ce qui je crois, n'est pas si mauvaise chose. Tout import Nord Coréen est interdit au Japon et tous les navires Nord Coréens sont interdit d'entrée dans tous les ports maritimes du Japon. L'action de Pyongyan aujourd'hui est déplorable et va à l'encontre des résolutions des Nations Unies de 1696 et 1718 et est vue comme une action de provocation envers les gouvernements et l'O.N.U. Selon les réactions de l'O.N.U dans les prochains jours, le Japon pourrait ajouter des sanctions vis à vis la Corée du Nord.

Évidemment, le Japon a prit ses mesures de sécurité avant le lancement du missile. Le ministre de la Défense nationale du Japon avait mobilisé la défense nationale et son système de défense face aux missiles de 800 milions de Yens avec l'ordre de détruire tout débris du missile qui aurait menacé le territoire japonais.

Depuis 2006, toutes les nouvelles concernant les puissances nucléaires de la Corée du Nord m'inquiètent, surtout à cause des différents entre le Japon et la Corée du Nord. En 1998, la Corée du Nord a lancé un missile Taepodong-1 au dessus du Japon...

Je tenterai de lire le Japan Times plus souvent. C'étaient les nouvelles d'aujourd'hui, selon les sources Radio-Canada et du Japan Times.